2-3-4 – Abracadabrantes traditions et manies du royaume d’Angleterre

 Le Figaro - Marion Galy-Ramounot - 17 mars 2015 / Marie-Claire 

     

Au moins six corbeaux doivent habiter la tour de Londres

Et ne cherchez pas une quelconque logique à cela. Si Charles II (sur le trône – d’Angleterre - de 1630 à 1685) a promulgué un décret visant à protéger les corbeaux pendant son règne, c’est parce qu’un courtisan de l’époque lui aurait prédit un terrible danger : « Si les corbeaux s’en vont, la Couronne tombera, et l’Angleterre avec elle. » Depuis, les corbeaux de la tour sont officiellement recensés en tant que soldats de la nation, au point de devoir prêter serment avant de pouvoir exercer (un serment qui prend la forme d’une attestation écrite par un tiers, du coup). Bien évidemment, comme un soldat humain, un corbeau peut être démis de ses fonctions pour comportement inadapté.

La reine est… un duc comme les autres

L’explication remonte à la reine Victoria (1837-1901), qui considérait que le titre de duc était supérieur à celui de duchesse, simplement parce que le mot dukedom (« duke » signifiant « duc », « dom » exprimant le « royaume », soit « le royaume du duc »), était, au sens littéral, favorable au duc (non, « duchessdom » ne se dit pas). Sa majesté est donc duc de Lancaster, ou encore duc de Normandie.

Attention néanmoins : elle cache bien d’autres sobriquets. Les Maoris l’appellent par exemple Kotuku (qui signifie le « héron blanc », un oiseau rare et sacré). En Papouasie Nouvelle-Guinée, c’est plutôt « Missis Kwin » ou « Mama belong big family ». Pour son mari (et d’après Stéphane Bern), ce serait « ma petite saucisse ».

Elizabeth perçoit personnellement ses loyers

Chaque mois de juin, la « cérémonie de Waterloo » revient. Cela signifie que le duc de Wellington daigne sortir de sa propriété, Stratfield Saye House (demeure offerte en récompense à son ancêtre après sa victoire à la bataille de Waterloo, en 1815 donc), pour se faire conduire jusqu’au château de Windsor, où il donne son loyer annuel (et symbolique) directement à la reine. L’accessoire indispensable à la cérémonie : le drapeau français, en soie brodée, histoire de surligner notre dérouillée.

Chaque haut-shérif est sélectionné à l’aiguille

Traduction : chaque chef (symbolique) de département (comté) est élu au cours d’une cérémonie dite « d’épinglage », durant laquelle la reine pique - au sens propre - les noms présents sur la liste avec une grosse aiguille. Une tradition qui daterait du jour où Elizabeth Ière avait dû se prêter à cet office alors qu’elle était en pleine séance de broderie et n’avait donc pas d’encrier à portée de la main.

Un otage est retenu pendant la cérémonie d’ouverture du Parlement

Encore une fois, pourquoi ? Mais tout simplement pour garantir un retour sain et sauf de la reine dans ses appartements ! Historiquement, un membre du Parlement est donc envoyé au palais de Buckingham pendant que sa Majesté se rend au spectacle le plus éblouissant de l’agenda culturo-politique britannique. Une tradition qui rappelle les jours sombres pendant lesquels la monarchie et le Parlement n’étaient pas en excellents termes. Des jours où on avait « vraiment » peur que la reine puisse ne pas revenir.

124 coups de canon sont (parfois) tirés le 10 juin

Pour tout dire, les derniers 124 coups de canon tirés d’affilée l'ont été le 10 juin 1967. Cela arrive donc exceptionnellement, seulement quand l’anniversaire officiel de la reine (date qui varie selon un obscur décret des pays du Commonwealth) tombe le même jour que l’anniversaire du duc d’Édimbourg, à savoir son mari. Cela dit, le salut royal basique compte 21 coups de canon. Quand il a lieu dans Hyde Park, on en rajoute 20 (parce que nous sommes dans un parc royal, malheureux). Pour un anniversaire royal, il faut en tirer 62 (les 21 basiques, plus 20 – parce qu’ils sont tirés de la tour de Londres et que la tour de Londres est un lieu royal -, plus encore 21 – pour « la ville de Londres »). Question de rapidité : combien de coups de canon ont suivi la naissance de George de Cambridge ? 103 bien sûr ! (Ne vous inquiétez pas, on n’y comprend rien non plus).

Le duc de Cornouailles ne peut pas être le duc d’York

Nous savons tous que le titre de prince de Galles est réservé au premier héritier à la couronne dans l'ordre de succession (c’est-à-dire à Charles actuellement). Mais les autres titres ont aussi leurs titulaires et leurs propres règles. Le titre de duc de Cornouailles est automatiquement donné à l’aîné des enfants royaux (encore Charles), par exemple. Celui de duc d’York est toujours réservé au second fils de la famille royale (le prince Andrew en l’occurrence), quand celui de princesse royale est accordé à l’aînée des filles. Historiquement, le prince consort est le mari de la reine, même si l’époux d’Elizabeth II a préféré un titre conçu tout spécialement pour lui, à savoir celui de duc d’Édimbourg.

Quiconque monte sur le trône peut se choisir un nouveau prénom

Traduction : une fois roi, Charles pourra très bien s’appeler George, Albert ou Édouard (pas Kevin, n’exagérons rien). C’est, pour une fois, un choix qui appartient à chaque roi. Avant de régner, la reine Victoria était bien la princesse Alexandrina de Kent ; le roi George VI était le prince Albert. Pour ce qui est précisément de Charles, les royal experts parient sur George VII, parce que Charles III serait connoté trop négativement : le premier roi Charles a été décapité et le second était connu... pour sa généreuse austérité.

God Save The Queen

On sait qu’il est formellement interdit de parler pendant le God Save The Queen (grâce au british faux pas de Barack Obama en mai 2011).

Circoncis ?

Depuis le XVIIIe siècle, tous les hommes de la famille royale britannique sont circoncis (même si on n'en a pas eu confirmation pour William, Harry et George).

Bien se tenir à table

Il faudra toujours commencer par utiliser les couverts placés à l'extérieur ; même chose pour les verres. Un verre à champagne doit être tenu par le pied.

Cartes de Noël

La Reine Elizabeth commence à signer ses cartes de Noël durant ses vacances d’été. Elle en écrit environ 800 durant son année de résidence à Balmoral, signant « Elizabeth R. » (pour Regina, le mot latin pour reine) pour les cartes adressées aux politiques et chefs d’état, « Elizabeth » pour ses amis, et « Lilibet », son surnom d’enfance, à ses cousins.

Quand la reine se lève, levez-vous !

C'est le protocole à suivre, pour tout le monde, même les autres chefs d'États.

Quand la reine finit son dîner, tout le monde s'arrête

Lors d'un dîner avec la reine, une fois que la reine a terminé, on ne doit plus toucher son assiette.

La révérence est obligatoire devant la reine

Vraie révérence pour les femmes, tête baissée pour les hommes.

Après le mariage, vous avez un nouveau nom

Kate Middleton est devenue Altesse royale et Catherine, duchesse de Cambridge. Quant au prince William, il est aussi devenu le duc de Cambridge.

Les couples royaux ne se tiennent pas la main

Pas question de montrer une telle marque d'affection en tournée officielle.

Avant les fiançailles, il doit toujours y avoir une approbation du monarque

Avant chaque demande en mariage d'un descendant royal, la loi de 1772 indique qu'il doit demander l'approbation du roi ou de la reine.

Un bouquet de mariée "royal" doit contenir de la myrte

2 868

C’est le nombre de diamants qui ornent l’Imperial State Crown, sa couronne d’apparat, qu’elle coiffe au moins une fois par an.

Tout mariage royal doit avoir son cortège d'enfants d'honneur

Jusqu'à 2011, la famille royale interdisait un mariage avec une catholique

Anglicane, la famille royale ne se mariait jusqu’ici qu’avec des anglicans. En 2011, en se mariant avec Kate, William est allé à l’encontre de deux traditions : épouser une catholique, et épouser une roturière. Mais tant que la reine accepte, tout va bien …

La famille royale n’a pas d’opinion politique

Elle se doit d'être neutre, bien qu'avec quelques allusions, on peut parfois deviner son point de vue. Tout le monde se souvient de la reine qui donnait un discours au parlement vêtue de bleu, dont le chapeau à fleurs jaunes rappelait étrangement les étoiles du drapeau européen. Un moyen d'affirmer son avis sur le Brexit ...

La famille royale ne peut pas jouer au Monopoly

Aussi étrange que cela puisse paraître, la famille royale n'y a pas droit, mais on ne sait pas pourquoi ...

Il existe un protocole de "conversation de dîner"

Lors d'un dîner officiel, la reine commence à parler aux personnes situées à sa droite, puis après avoir commencé le repas, elle se tourne vers les personnes situées à sa gauche.

Lors d'un déplacement, les membres de la famille emportent tous une tenue noire

Ceci dans le cas où un membre de la famille décède durant un voyage officiel à l'étranger, la famille royale doit pouvoir descendre de l'avion sur le sol britannique vêtue de noir. Une règle mise en place après que la reine perdit son père le roi George V lors de sa tournée dans les pays du Commonwealth, n'ayant pas prévu de tenue de ce type à l'époque.

Deux héritiers de la couronne ne sont pas autorisés à voyager ensemble

Dans le cas où il y aurait un accident, deux héritiers de la couronne sont interdits de prendre le même avion ou le même train. Une règle que le prince William n'applique pas avec ses enfants George et Charlotte. Ce dernier aurait demandé une autorisation spéciale à la reine.

La famille royale n'est pas autorisée à signer des autographes et faire des selfies

Bien que plus proche du peuple ces dernières années, la famille royale reste la famille royale.

La famille royale ne peut pas manger de fruits de mer

De peur d'avoir une intoxication alimentaire en plein voyage officiel ...

Vous ne pouvez pas toucher un membre de la famille royale

Si beaucoup le font, sans savoir, il est interdit de toucher un membre de la famille royale. Mais récemment, la reine aurait rendu la règle facultative.

Un membre de la famille royale ne porte pas de fourrure

C'est contraire à ses convictions.

La famille royale a un protocole vestimentaire

Ce dernier est bien établi, allant jusqu'à assortir les tenues de la petite famille de Kate et William, comme on l'a dernièrement vu lors de leur voyage officiel en Pologne où le bleu était de mise. Même prince George a un protocole vestimentaire ; et il l'oblige à porter des shorts ... Ainsi, prince George porte des shorts, même en hiver, afin de montrer qu'il n'est pas comme les autres petits garçons ...

Chaque forme de chapeau est choisie en fonction de l'événement et du lieu

À chaque occasion, son chapeau royal. La duchesse de Cambridge Kate aime beaucoup faire référence aux pays qu'elle visite : on se souvient de son chapeau rouge en forme de feuille d'érable lorsqu'elle s'est rendue au Canada.

À 18h, on oublie le chapeau pour la tiare

Tout est une question de timing ... Par ailleurs, dîner avec un chapeau est trop encombrant, d'où la tiare, plus discrète, à partir de 18 heures ! Mais la tiare est réservée aux femmes mariées. La tiare se porte d'une façon précise : elle doit être inclinée sur la tête à 45 degrés.

Le petit-déjeuner de la reine ne change jamais

Un véritable english breakfast, et des cornflakes.

La famille royale ne s'offre pas les cadeaux de Noël le jour de Noël

La famille les reçoit la veille, durant le tea-time, dans le salon rouge dédié à l'événement.

L'ail n'est pas autorisé à Buckingham Palace

Afin d'éviter toute déconvenue lors d'une conversation diplomatique ... De même pour les pommes de terre, le riz et les pâtes.

La famille royale doit savoir parler plusieurs langues

Une règle de base pour ne jamais se sentir perdu durant un déplacement à l'étranger.

Les membres de la famille royale doivent avoir une coupe impeccable

Ceci incluant d'avoir la visite d'un coiffeur trois fois par semaine ...

Vous ne pouvez pas tourner le dos à la reine

Après une conversation avec la Queen, c'est elle qui part en premier pour vous tourner le dos, et surtout pas l'inverse !

La garde-robe de la reine est vive pour qu'on la voit de loin lors des représentations

Ceci explique cela ...

Les femmes doivent s'assoir d'une certaine manière

Jambes croisées, ou chevilles croisées, afin d'éviter tout "accident" ...

Si la reine positionne son sac sur son bras droit, elle a fini sa conversation

Un signal subtil à son équipe pour la prévenir.

Quand la reine place son sac sur la table, le dîner est fini

Le sac de la reine est une arme à messages pour son staff ... Il est même devenu un code pour prévenir du danger.

Les décolletés sont interdits

Princesse Diana en mettait beaucoup, et elle se servait de ses pochettes pour les masquer, notamment lors de ses sorties de voiture.

Les surnoms sont interdits

Si la presse surnomme la duchesse "Kate", au sein de la famille royale, c'est Catherine ! Idem pour Will qu'on n'appellera jamais ainsi à Buckingham, ni Harry qui s'appelle en vrai Henry.

Lors d'un dîner, le placement des couverts sert à transmettre des codes

Si un membre de la famille royale s'absente du dîner, mais n'a pas fini son assiette, il doit croiser ses couverts dans l'assiette. S'ils ont terminé leur repas, ils disposent les couverts dans un emplacement bien précis, avec les manches orientés vers le bas.

Le tea-time exige une façon précise de boire le thé

Avec la petite assiette dans une main, et la tasse dans l'autre, tenue uniquement avec l'index et le pouce. Le majeur maintient la tasse par le bas.

Les cygnes royaux.

437 cygnes voguent sur la Tamise et ils appartiennent tous à la reine. Un décret datant du XIII° siècle fait de tous ces majestueux oiseaux des possessions royales.

Le port de tête doit être précis

Le menton doit être parallèle au sol.

La Queen n'est pas obligée d'avoir son permis de conduire

Elle est la seule personne du Royaume-Uni à avoir ce privilège

Les corgis de la reine mangent des plats gastronomiques

Très attachée à ses chiens, la reine souhaite le meilleur pour eux et un valet leur est dédié ... Les chiens de la reine font ce qu'ils veulent. Seule elle, a droit de les réprimander.

Prince Philip doit marcher derrière la reine

Depuis leur mariage, prince Philip doit marcher quelques pas derrière la Queen, à chaque représentation ...