Mon village natal : Mouilleron-en-Pareds

Un étonnant village, Mouilleron-en-Pareds

Un étonnant village, Mouilleron-en-Pareds (1993) – Roger Bousseau _ https://musee-clemenceau-delattre.fr/ _ https://mouilleronstgermain.com/tourisme-decouverte/patrimoine _ Wikipedia

Mouilleron-en-Pareds, au sud du bocage vendéen, dans le pays de Pareds : l’étymologie du nom Mouilleron vient vraisemblablement du latin médiéval « mollaria », « champ cultivé où l'on voit sourdre de petites sources, terrain creux où les eaux croupissent » ; celle de Pareds de « alparedum », « petites Alpes ». Il semble cependant, d’après une très vieille carte du Bas-Poitou, antérieure au XI° siècle, que Mouilleron ait également porté le nom de Ville Blanche. La région semble avoir été occupée dès l’époque romaine.

Terre de transition entre les vallons du bocage au nord et les plaines du sud, frontière entre le bocage blanc (royaliste) et la plaine bleue (républicaine). La commune est traversée par deux modestes cours d’eau le Bay, en son cœur, et le Loing.

Le joli bourg de Mouilleron

M.L Audé - Société d'émulation de la Vendée. 1856 - Bibliothèque nationale de France

Le joli bourg de Mouilleron (1) est assis au pied d'une chaîne de rochers, couverts de moulins, dans une vallée riche et boisée. Dès longtemps c'était sinon une petite ville du moins un gros bourg surnommé aux alentours la Ville-Blanche, renom de coquetterie encore assez justement mérité.

Jean-Sans-Terre s’y arrêta, le 28 août 1206 dans un de ses voyages de Guyenne en Bretagne (*).

  1. Aux époques les plus reculées, on écrivait avec des variantes Mullerum et plus tard Moylleron, Moilleron. Le peuple prononce encore Moilleron.

(*) Jean sans Terre, duc de Normandie, fils du roi d’Angleterre Henri II d’Anjou Plantagenêt et de Aliénor d’Aquitaine, cherchait à récupérer par la guerre les domaines que son suzerain, le roi de France Philippe II Auguste lui avait confisqués.